Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bienvenue, je suis enseignante, auteure jeunesse, mais aussi peintre à mes heures et surtout maman d'un garçon... il est souvent la source d'inspiration de mes textes comme mes élèves! Adhérente à la Charte des Auteurs, j'interviens dans les salons, écoles et médiathèques pour rencontrer mes petits lecteurs, parler de mon métier d'auteur et animer des ateliers. J'ai créé ce blog pour partager avec vous mes textes et parutions d'albums et de romans ainsi que mes toiles. Merci de suivre mon actualité, bonne visite !

jeudi 28 mai 2009

extrait de texte

Coucou,

Voilà un autre extrait de texte, c'est l'histoire d'un petit garçon qui découvre l'enfance de son papi au travers de photos et du grenier "magique".

Montrant une nouvelle photo, Papy continue,
...Quand il faisait beau, le petit pirate allait faire de la trottinette avec ses amis, ils construisaient des cabanes pour se protéger des ennemis. Plus grand, il invitait ses amis pour jouer avec son train et son circuit. Il n'avait pas beaucoup de jouets à cette époque là, mais un de ses jouets préférés et qu'il garda longtemps était un cheval à bascule. Il s'imaginait, quand il était à terre, galoper dans un grand champ. Il était content avec ce qu'il avait...
- Ouais quand même! Pas d'ordinateur! Pas de jeux vidéo!!
- Vous les petits pirates d'aujourd'hui vous avez tout ce que vous voulez !
- ... Et tu faisais la course comme moi avec le caddie, quand tu allais avec Oma Anne au supermarché?
- Et bien! C'est toi qui raconte l'histoire maintenant!
- Non, non, continue papy, mais ça m'intéresse de savoir!
...A l'époque de petit pirate, il n'y avait pas de grandes surfaces comme aujourd'hui, ses parents faisaient les courses au marché ou chez l'épicier. Souvent un membre de la famille, un oncle ou un cousin avait une épicerie, ce n'était pas très grand, mais on y trouvait tout ce dont on avait besoin. Et puis il y avait la vache Flora qui donnait du lait, il fallait la traire tous les matins et le lait avait meilleur goût.

-Thibaut, Thibaut.
C'est Marie qui arrive en courant, elle à terminer de faire le gâteau avec Mamie, il est en train de cuire.

-Thibaut, viens on peut aller jouer aux pirates maintenant.
- Non, j'ai plus envie, Papy me raconte son histoire.
-Allez, viens; Mamie m'a donné des couvertures pour terminer notre cabane!
-Tu veux dire notre bateau!
- Oui si tu veux
-Allez, viens.
- Ouais d'accord, Papy tu me montreras les autres photos tout à l'heure, propose Thibaut, tu es d'accord hein pour me raconter la suite après?
-Ok, allez va jouer va!
-Merci Papy.

Marie et Thibaut terminent de construire leur bateau. Une fois terminé, ils mettent chacun leur costume de capitaine et de moussaillon et partent à la recherche de trésors perdus.
Mais les seuls trésors à leur portée sont de jolies boites remplies de coquillages qu'ils avaient ramenés de leurs vacances.

-Bof, ils ne sont pas très beaux nos trésors, dit Marie.
-Moi je sais où on pourrait en trouver!...
Dans le grenier.
-Mais on peut pas y aller, et puis il fait noir la haut!
- On peut prendre des lampes de poches, et il y a des lucarnes qui laissent passer le jour.
- Si on se fait attraper, on sera puni!
-Allez viens, Papy fait sa sieste et Mamie regarde son feuilleton préféré, ils ne s'apercevront de rien.

Thibaut et Marie se dépêchent de monter au grenier, très excités à l’idée de trouver pleins de trésors merveilleux.
En ouvrant la porte Marie s’exclame :
- Ouah, c’est grand !
- Oh regarde là bas la grosse malle ! Viens on va voir ce qu’il y a dedans ! dit Thibaut en courant vers elle.
- J’espère qu’on ne tombera pas sur une araignée, je ne les aime pas moi, elles me font peur ! dit Marie avec une toute petite moue.
-Non, allez, viens ! Mais on tombera peut-être sur le gardien des trésors!

Thibaut soulève le couvercle de la malle, ses yeux s'écarquillent en voyant ce qu'il y a dedans:
Le vieux plumier que Papy avait à l'école, un vieil appareil photo, de vieux cadres ternis par le temps et une jolie robe, qui elle devait être à Mamie.
-Marie regarde la belle robe que j'ai trouvée !
- Montre-moi, dit Marie en courant vers lui, tu crois que je peux l'essayer? En redescendant je ferais la surprise à Mamie.
Pendant que Marie s'affaire à mettre la robe, Thibaut continue de fouiller dans la malle et découvre mille et un trésors: Une vieille radio, de vieux livres, encore des photos.
-je vais être aussi belle que Mamie!
Thibaut ne l'écoutait plus, il avait découvert le circuit électrique bien caché sous un drap. Thibaut n’en revenait pas, ses yeux s’agrandissaient de plus en plus à la vue de tous les petits détails qu’il découvrait : la gare, les petits moutons et le berger qui étaient dans un pré non loin de la voie ferrée.
Marie quant à elle, trop occupée à enfiler sa robe, n'a pas remarqué qu'une forme blanche avec un chapeau noir s'avançait juste derrière elle. En se redressant pour se regarder dans le vieux miroir, la forme mystérieuse l'attrape aux pieds.
-Ah, ah, au-secours Thibaut.
- Arrête de crier, on va se faire repérer.
-Mais quelque chose m'a attrapé les pieds. C'est là derrière, regarde, moi j'ai trop peur.
-Mais non arrête, tu délires, dit Thibaut en faisant le malin, tu vas voir il n'y a rien, ce n'est qu'un drap posé sur quelque chose.

Thibaut viens vers Marie et soulève timidement le drap, il n'est pas très rassuré même s'il ne laisse rien paraître!
-Oh, Varicelle, tu nous as fait une peur bleue, qu'est-ce que tu fabriques ici, tu nous as suivi ou quoi!!
Tu vois ce n'est qu'un drap posé sur un porte vêtement à roulette, un valet de chambre comme dit Mamie et Varicelle a voulu s'amuser.
-Miaou, miaou.
-Il faut qu'on fasse moins de bruit.

Marie avait déjà oublié cet incident, elle se regardait dans le vieux miroir



N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

bises

Valy

Aucun commentaire: