Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bienvenue, je suis enseignante, auteure jeunesse, mais aussi peintre à mes heures et surtout maman d'un garçon... il est souvent la source d'inspiration de mes textes comme mes élèves! Adhérente à la Charte des Auteurs, j'interviens dans les salons, écoles et médiathèques pour rencontrer mes petits lecteurs, parler de mon métier d'auteur et animer des ateliers. J'ai créé ce blog pour partager avec vous mes textes et parutions d'albums et de romans ainsi que mes toiles. Merci de suivre mon actualité, bonne visite !

mercredi 9 septembre 2009

Maxence et les dauphins

Voici le début d'un texte que j'ai écrit pour le concours que Lu' avait organisé cet été.
C'est l'histoire d'un petit garçon qui a perdu l'usage de ses jambes et qui aime les dauphins et qui adore dessiner.
Nous étions comme tous les jours, avec Papa, Maman, Tom, et Laure à la plage.
Laure jouait avec le sable, sous le parasol, près de Maman qui lisait. Papa lui, jouait aux raquettes avec Tom. Moi, j'aimais lire, dessiner, ou observer les personnes autour de moi.

Cela faisait plusieurs jours que j'étais intriguée, comme attirée par un garçon. Il devait avoir mon âge, 10 ans, il était beau, des yeux verts à paillettes dorés, des cheveux bouclés de la couleur du feu. Il était toujours accompagné d'une jeune fille qui l'aidait à pousser son fauteuil roulant sur la plage. C'était peut-être sa grande sœur ou sa nounou?!

Tous les jours, il dessinait sur son carnet. J'avais envie de bavarder avec lui; de voir ses dessins, mais je n'osais aller vers lui.
Puis soudain, comme poussée par une voix intérieure, je dis à Maman:
- Je vais aller me présenter au garçon là-bas, d'accord Maman?
-Ok, mais ne t'éloigne pas trop", me répondit simplement Maman.

"Bonjour, je m'appelle Agathe, et toi?"
Pour toute réponse, il me fit un sourire et me montra un dessin.
"Mais c'est moi! Waouh! Comment tu as fait ça, tu es très doué!"

La jeune fille qui se prénommait Emma, m'expliqua alors qu'elle s'occupait de Maxence et qu'elle était sa "nounou infirmière". Elle m'informa qu'il avait eu un grave accident de voiture et que depuis il était assis dans ce fauteuil et qu'il dessinait.
Il s'était muré dans un long silence!
"Ah", répondis-je, toute bouleversée.

Le lendemain, je retournais le voir, puis le surlendemain, puis tous les jours.
Je crois qu'il aimait ma présence, je lui lisais à voix haute un ou deux chapitres de mon livre et je le regardais dessiner: beaucoup de portraits et des dauphins, des dauphins par dizaines...

bise
Valy

6 commentaires:

Phelipon a dit…

comme à chaque fois ton texte est rempli d'émotions, ça fait une montée de sentiments, le coeur qui gonfle, c'est tout plein d'amour. bravo

Tival and co a dit…

Très belle histoire Valy!!
vivement la suite!! j ai hate!!!
bises

valy a dit…

Merci Laure, c'est un autre sujet qui me tient à coeur.Quand tu as eu à accueillir un enfant déficient dans ta classe, ton regard sur le monde , sur ces enfants là, change et c'est important...
Merci Tival, je t'envoie la suite, bise...

Lu' a dit…

C'est vrai que cette histoire est touchante, merci Valy de m'avoir offert ce cadeau!
Je tiens un blog d'illustrations mais le texte est tout aussi important, donc je suis très contente d'avoir reçu le tien.
Je vais pouvoir me consacrer à vos récompenses maintenant, je suis enfin disponible!
à bientôt!

valy a dit…

Merci beaucoup Lu', un souvenir qui m'a marqué et que j'ai voulu relater d'une certaine façon...
J'ai hâte de voir ce que tu vas nous préparer!!
Encore merci , biz...

les croquis du loup a dit…

C'est magnifique comme toujours... J'aime beaucoup ta façon d'écrire et les sujets que tu traites...
Lou