Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bienvenue, je suis enseignante, auteure jeunesse, mais aussi peintre à mes heures et surtout maman d'un garçon... il est souvent la source d'inspiration de mes textes comme mes élèves! Adhérente à la Charte des Auteurs, j'interviens dans les salons, écoles et médiathèques pour rencontrer mes petits lecteurs, parler de mon métier d'auteur et animer des ateliers. J'ai créé ce blog pour partager avec vous mes textes et parutions d'albums et de romans ainsi que mes toiles. Merci de suivre mon actualité, bonne visite !

dimanche 12 août 2012

Et les gagnantes sont...

Coucou,

Et les gagnantes sont Nicole  pour "Gabriel, un geste, une voix"" et Berthe (Gaëlle) pour "Moi Lou"!

Donne moi ton adresse Nicole; Gaëlle, la tienne je l'ai. J'espère que vous aimerez lire les aventures de ces enfants du quartier des mimosas.

Merci à ceux qui ont participé.

J'avais commencé un début d'histoire, c'était à vous de la continuer et bien voici le texte en entier:

J'en avais assez de les entendre se disputer, alors je suis partie en claquant la porte pour le parc. Là je me suis assise sur mon banc préféré et j'ai fermé les yeux. Je me sentais vraiment mieux, mon nœud à l'estomac s'en allait doucement. Soudain j'avais bizarrement des frissons, il ne faisait pas froid pourtant. J'avais le sentiment d'être observée, je sentais une présence.
J'ouvris les yeux et jetais un regard alentour. C'est à cet instant que je le vis. Son regard était fixé sur moi et déjà je ne pouvais détacher mon regard du sien. Que faisait-il devant moi ? Lui qui ne s'est jamais approché de moi au collège. Je ne pouvais y croire. Je refermais les yeux et lorsque je les ouvris à nouveau il était toujours là mais la petite mamie que je croisais souvent était là elle aussi avec ses trois, quatre ... non, cinq chats. Elle me regardait, avec un étrange sourire sur ses lèvres froissées, en faisant un petit pas tremblant vers moi.
Elle s'approchait, suivie de ses chats ... mais alors, il risquait de partir ? Oui, mais moi, je ne voulais pas qu'il parte ! Que faire ?

Soudain, l'un des petits chats, le tigré, bondit sur la jambe de son pantalon. Il sursauta et la vieille dame s'approcha lentement de lui pour récupérer le chaton.
Je n'avais pas bougé.
Tétanisée, je ne bougeais toujours pas et puis …une idée... je me lève, me précipite et fait mine d'aider la veille dame pour récupérer son chat, elle tourne la tète me remercie, mais déjà je n'ai d'yeux que pour lui. J'ai oublié la mamie qui s'en va avec son petit tigré dans les bras. Mon regard ne quitte pas Antonin, et c'est tout simplement magique, nous restons ainsi quelques minutes qui paraissent une éternité, je suis bien et ... si moi aussi j'adoptais un chat ?!

Parce qu'un amoureux, c'est chouette, ça c'est sûr ! Mais un chaton, c'est fidèle, attachant, ronronnant, craquant, quoi !
Et j'ai besoin de me sentir indispensable...
Oui, pour oublier tous mes tracas, je vais adopter un chat !
L'idée est bonne, mais comment faire ?
Ma maman n'a jamais voulu que j'amène d'animaux dans la maison, elle a la phobie des chats et des chiens ! Ce serait peut-être le moment de la faire renouer avec ces petites boules de poils !?

Mon papa n'en veut pas non plus, il est allergique à ces boules de poils. Que faire ?
Je sais !!!!! Je vais lui trouver une cachette secrète !!!

Ah oui, chic ! Une cachette secrète pour un chat secret, ça me plaît ça !!! Tant que ce n'est pas un chat fantôme...
Je vais en choisir un tigré pour me souvenir, toujours de ce moment magique...

Je lui apporterai du lait, des gâteaux... mais les chats est ce que ça boit vraiment du lait? Tout à coup le voila qui glisse sa petite tête sous ma main, comme il est doux et chaud, je l'attrape délicatement et le sert contre mon cœur.
J'entends son doux ronronnement ... il est si mignon alors je décide de le garder. Il n’a pas de collier.

Soudain, je me rends compte qu’Antonin est toujours là, près de moi à me regarder. Il doit penser que je suis folle. Mais combien de temps s’est-il écoulé.
Il me prend la main, nous nous asseyons tous les deux sur le banc, le chaton tigré entre nous. Je me sens bien, comme si plus rien n’avait d’importance. Nous ne nous parlons pas, nous n’en avons pas besoin.

Reste à régler l’histoire du petit tigré ! Que vont dire papa et maman ?
Bise
Valy

3 commentaires:

Berthe a dit…

Merciiiiii !
Trop génial !
Je vais en faire profiter aussi ma fille, elle sera trop contente ;)
Je te ferai un débriefing ;)
Merci encore pour ce beau concours !!!!

Valérie a dit…

Bravo aux gagnantes !

Nicole a dit…

belle surprise!!
merci valy!